La Sainte Cène est la plus haute forme d'adoration. Cependant à Corinthe le repas du SEigneur avait sombré dans le désordre au point qu'il était presque devenu blasphématoire. Le texte d'aujourd'hui est inclus dans la section des éléments charnels. Trois des quatres évangiles rapporte l'institution de la Sainte Cène et elle est répétée dans cet épître. La Bible ne nous demande jamais de célébrer sa naissance mais elle nous ordonne de commémorer sa mort.

1 Corinthiens 11 v17 à 34
















1